16.8 C
Paris
lundi 23 mai 2022

Quelle est la fiscalité d’une SCPI ?

La fiscalité d’une SCPI est relativement simple. En effet, elle est imposée sur les revenus générés par la SCPI, au taux de 12,8% pour la part des revenus imposables supérieure à 7.630? et à hauteur de 17,2% pour les revenus inférieurs à 7.630 €.

La fiscalité d’une SCPI concerne aussi la fiscalité des dividendes distribués aux investisseurs. Ces derniers sont soumis à l’impôt sur le revenu. Attention, la SCPI ne bénéficie pas du même régime que les revenus du capital mobiliers (actions, obligations, etc.). Pour les dividendes perçus sur une SCPI, une imposition de 30% est appliquée pour les revenus imposables supérieurs à 7.630 € et de 41% pour les revenus inférieurs à 7.630 €.

Contrairement à un investissement immobilier en direct, avec la SCPI, vous évitez le courtier immobilier, ce qui vous permet d’économiser sa commission. En SCPI ces frais sont déjà intégrés dans les frais de gestion.

Investir dans une SCPI

L’investissement en SCPI permet aussi de bénéficier d’un abattement fiscal sur les dividendes, appliqué dans les mêmes proportions que les revenus du capital mobiliers. Ainsi, l’abattement de 40% est appliqué pour les revenus imposables supérieurs à 7.630€ et de 50% pour les revenus inférieurs à 7.630€.

L’investissement en SCPI est aussi un moyen de bénéficier d’un abattement forfaitaire sur les dividendes. Cet abattement est de 1.500€ par an et par associé. Il est donc possible de bénéficier d’un abattement de 3.000€ par an pour deux associés.

L’investissement en SCPI permet aussi de bénéficier d’une exonération de la plus-value de cession. Ainsi, les revenus issus de la vente d’une part de SCPI sont exonérés d’impôt. Cela permet d’optimiser la fiscalité des revenus.

L’investissement en SCPI permet aussi de bénéficier d’un abattement de 5% par an, sur la plus-value de cession. L’abattement s’applique sur la plus-value de cession après déduction de la plus-value de cession des années précédentes.

La fiscalité d’une SCPI prend aussi en compte l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Ainsi, les revenus issus d’une SCPI sont exonérés d’ISF. Cela permet d’optimiser la fiscalité sur les revenus imposables et l’ISF.

Enfin, la fiscalité d’une SCPI prend en compte la fiscalité de l’investissement. Ainsi, les investissements en SCPI permettent de bénéficier de la réduction d’impôt Pinel, de la réduction d’impôt Malraux, de la réduction d’impôt Censi-Bouvard et de la réduction d’impôt Denormandie. Cette fiscalité est optimisée par la réduction d’impôt sur le revenu, qui est fixée à 18% sur la somme investie, dans la limite de 10.000€ par an.

Avec cette réduction d’impôt vous pourrez vous offrir une croisière autour du monde à bon prix.

SCPI : quelle est la fiscalité d’une SCPI ?

Imputation des revenus

La fiscalité des SCPI est relativement simple : les revenus qu’elles distribuent sont imposés comme des revenus fonciers. En revanche, il est important de bien comprendre la technique de répartition des revenus par les SCPI. Les revenus perçus sont imputés sur le prix d’achat des parts.

Ainsi, lorsque vous aurez vendu vos parts, les revenus imputés et non imposés seront soumis à l’impôt sur le revenu. Par exemple, si vous achetez 100 parts d’une SCPI à 1000 € la part et que celle-ci vous distribue 10 % de revenus chaque année, vous percevrez 100 € de revenus par an, mais à la cession de vos parts, vous paierez les impôts sur 900 € (valeur de vos parts diminuées des revenus).

fiscalité des scpi impot revenu

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux suivants sont accordés aux investisseurs :

  • Suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) au terme des 8 premières années d’investissement.
  • Réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre du dispositif Pinel.
  • Réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre du dispositif Censi-Bouvard.

La plupart des SCPI sont des SCPI de rendement. Les SCPI de rendement sont soumises à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers. Les SCPI de rendement sont éligibles à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Les différentes SCPI

En fonction de la localisation de leurs actifs et de leur type de locataire, les SCPI se répartissent en 4 grandes catégories : SCPI de rendement, SCPI de commerces, SCPI de bureaux, SCPI de résidences. Les SCPI de rendement, qui constituent la majorité des SCPI, sont les plus performantes et les plus liquides. Les SCPI de commerces sont moins performantes et plus spéculatives. Les SCPI de bureaux et de résidences sont les moins performantes.

Autres Articles

Derniers Articles