23.4 C
Paris
vendredi 12 août 2022

Comment devenir formateur en portage salarial ?

Si vous souhaitez devenir formateur et que vous êtes intéressé par le portage salarial, lisez notre article. Entant que formateur en portage, vous aurez tous les avantages d’un salarié (couverture, chômage…) tout en restant libre de vos mouvements et libre surtout de négocier vos tarifs avec les clients que vous aurez choisis ! La société de portage touche une commission sur votre prestation, mais en déduira aussi des charges, il faut donc bien négocier vos tarifs avec vos clients.

Comment devenir formateur indépendant ?

Que vous souhaitiez devenir formateur ou coach, il n’y a pas besoin de diplôme ou de parcours professionnel spécifique au métier de formateur. Ce dont vous avez besoin pour être formateur professionnel, c’est une expérience et une expertise de taille dans votre domaine de prédilection et de compétences d’un bon niveau.devenir formateur independant

Il est possible de se diriger vers des formations en compétences pédagogiques et techniques, mais cela n’est pas assez pour acquérir le statut de formateur. Afin d’exercer sous ce statut, vous devez vous déclarer entant que formateur auprès de la DRTEFP (Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle). Il y a une autre possibilité pour prétendre au statut de formateur, c’est de travailler en portage salarial avec une société ayant un numéro d’agrément formateur.

A découvrir aussi  Où trouver la pièce détachée du téléphone Samsung Galaxy S8 ?

Comment devenir formateur en portage salarial ?

Comme avec de nombreuses autres activités, le formateur en portage salarial bénéficie de nombreux avantages. Formateurs et coachs peuvent travailler en portage afin de développer leur parcours et leur carrière.

Le portage salarial est une forme de travail qui offre sa liberté à l’indépendant tout en lui conférant les avantages du salariat. Le formateur ou coach, une fois salarié porté, pourra décider lui-même du choix de ses clients, des tarifs des prestations ainsi que des autres modalités liées à sa mission.

Une fois qu’il se sera mis d’accord avec une entreprise cliente, celle-ci signe un contrat avec la société de portage pour laquelle travaille le formateur, celle-ci touchera une commission. Il n’y a donc pas un salaire fixe pour le salarié porté, mais des conditions de versements de revenus. Le salarié porté peut négocier ses tarifs avec l’entreprise cliente en prenant en considération les conditions de la société de portage, les tarifs du marché et en prenant en considération les tarifs concurrents. En ce qui concerne la protection salariale, le formateur porté aura toutes les assurances auxquelles peut prétendre un salarié lambda tel que :

  • Assurance chômage.
  • Assurance maladie.

La société de portage prend en charge toutes les contraintes administratives, ce qui permet au porté de se vouer totalement à sa mission et de ne pas s’occuper de ces formalités. Le formateur travaillant en salarié porté pourra avoir droit à l’agrément formation si sa société de portage salarial en possède (référencement Datadock et certification Qualiopi).

A découvrir aussi  Investissement dans l’or : faut-il s’y intéresser ?

Si vous êtes formateur ou bien coach et que vous souhaitez travailler via une société de portage salarial, les étapes pour y arriver sont très simples. Vous devez d’abord déclarer votre activité de formateur professionnel après de la DRTEFP. Ensuite, vous devez prendre contact avec une société de portage salarial, un conseiller vous prendra généralement en charge. La société de portage salarial vous donnera votre numéro d’agrément formateur, vous signerez votre contrat de travail en portage salarial et vous pourrez commencer à travailler. Les contrats que vous signerez avec votre société de portage salarial peuvent être des contrats de CDD, mais aussi de CDI. Travailler en portage permet aussi de se faire un réseau de partenaires et d’entreprise intéressant.

Autres Articles

Derniers Articles